Aujourd’hui, aux temps modernes où on favorise le principe de “minimalisme”, nous devrions vivement commencer à adopter cette stratégie en entreprise.

Ce concept se définit par des éléments peu nombreux et organisés de manière claire. C’est pourquoi ce courant de pensée est fort intéressant dans le domaine de logiciels de gestion d’entreprises. 

La simplicité en entreprise

Les PME d’aujourd’hui font face à de grands défis si elles veulent fonctionner efficacement.

C’est encore plus vrai lorsque toutes les données de l’entreprise sont dispersées dans plusieurs logiciels et que ceux-ci ne sont pas connectés. 

Comme l’explique si bien Gaëlle Vansteene, dans son texte Éloge de la simplicité :

“Au fil des entreprises traversées ou côtoyées, des projets de réorganisation et de changements, au fil des rencontres de managers et d’équipes, cette notion de simplicité m’apparaît de plus en plus comme une vraie qualité à cultiver dans nos postures managériales, dans la conduite de nos projets et dans le choix de nos solutions.”

L’industrie 4.0

En affaires, la simplification se traduit par plusieurs processus tels qu’on les connaît ; l’OKR, le Business model canevas, la planification stratégique, les outils lean six sigma, et bien d’autres. Ces processus ont tous le même point commun : la stratégie de gestion

Les efforts des employés se résument à élaborer cette stratégie de gestion émise par les cadres de l’entreprise. Chaque jour, ces derniers travaillent dans le but d’atteindre la réalisation de ces objectifs stratégiques.

Quel est le lien avec le concept de l’industrie 4.0 me direz-vous ?

L’industrie 4.0 est avant-gardiste par sa manière de fonctionner via la numérisation de la gestion d’entreprise. Que ce soit le département des opérations, de la logistique, des finances, du marketing, des ressources humaines ou des ventes, ce concept est une nouvelle façon de gérer une entreprise de façon simple et efficace.

Prenons l’exemple d’Harley-Davidson.

Source : Université Laval

L’entreprise a opté pour une nouvelle usine 4.0 et en voici les statistiques :

  • Fabrique 25% plus de motocyclettes
  • Avec 30% moins de travailleurs
  • Temps de cycle passé de 21 jours à 6 heures (!)
  • Réduction des coûts de maintenance de 30%
  • Nouveaux produits
  • Personnalisation extrême
  • Etc…

C’est en créant un environnement dans lequel les employés peuvent élaborer ensemble des solutions créatrices, qu’ils pourront relever les objectifs précis des différents processus mentionnés plus haut. 

C’est là qu’entre en jeu la relation entre le minimalisme et le concept de l’industrie 4.0. 

Comme introduit au début de cet article, le minimalisme appliqué à la réalité d’une entreprise nous permet de donner une vision simplifiée de ses activités. Le tout en utilisant le moins d’outils possible et en les utilisant efficacement. La numérisation par exemple l’ERP, permet de créer un écosystème et c’est exactement ce que les entreprises d’aujourd’hui désire. 

Ainsi, les employés peuvent focuser leur énergie sur leurs objectifs sans devoir concentrer autant d’effort à gérer l’information et le partage de celle-ci au travers des différents départements. 

Dans notre cas…

Dans notre cas, nous avons choisi les concepts de minimalisme appliqués par Zoho et Google. Ces derniers nous permettent de simplifier la communication à la base des différents départements de l’entreprise. 

Ce concept est en croissance et nous croyons sincèrement qu’il ne devrait pas être négligé par les entreprises qui veulent s’adapter aux changements d’aujourd’hui et augmenter leur productivité. 

Chez BSP, nous sommes animés par cette vision de rendre les entreprises performantes et sans papier. Pour plus d’informations, communiquez avec nous.

Cette approche vous parle? Vos commentaires sont les bienvenus!

Si vous avez apprécié cet article, merci de le partager!

Call Now ButtonAppelez-nous